apps-citymapper-logo

Les grandes villes disposent de très nombreux moyens de se déplacer en leur sein. Certains sont rapides, d’autres moins, certains sont chers et d’autres pas du tout. Taxis, vélos, bus, métros, trams, sont autant de solutions que la majorité des grandes villes mondiales proposent. Face à cette offre large combinée à la grandeur de nos agglomérations modernes, l’être humain est souvent face à un casse-tête, surtout dans une ville qu’il connait peu ou pas. Heureusement, maintenant, le smartphone est là et avec lui Citymapper

SCORE GLOBAL

TEST

glasses42

PROBLÉMATIQUE

« Tous les chemins mènent à Rome », oui merci beaucoup pour l’adage mais si l’on pouvait éviter de payer 50€ et mettre 2h pour aller d’un point A à un point B dans la même ville ce serait sympa… Qu’on soit à Paris ou à New-York, on ne connait pas toujours le moyen le plus simple, le plus rapide et le plus économique pour se rendre à la soirée de Bobby (personnage fictif, on précise). Attention passage prétentieux parisien : nous par exemple chez MobileTroopers on ne saurait pas aller à la station Pelleport d’instinct (pour info, c’est sur la ligne 3bis). Heureusement ça fait un moment qu’on utilise Citymapper et du coup on est prêt à vous rejoindre n’importe où dans Paris, et à n’importe quelle heure !

cogwheel37

SOLUTION / REASON TO BELIEVE

On ne va pas vous mentir, Citymapper, c’est bien. Application plus que complète, celle-ci vous permet certes de comparer tous les trajets possibles d’un point A à un point B, mais plus que cela, elle vous indique quand est le prochain métro ou bus, le nombre de places restantes à la station vélib d’à côté, le temps d’attente de votre Uber… Bref l’app intègre intelligemment les API et informations des sociétés de transports des villes présentes dans sa base de données (30 pour le moment) et ça, c’est brillant. Aussi,on trouve que c’est la première fois que l’on peut parler d’une application de la sorte réellement attachante. Et pour cause, le ton utilisé (souvent déconnant), les différents easter eggs et le fait de faire participer la communauté à son développement, en font pour nous un must have. Parait-il que l’application vous permet aussi de trouver votre chemin en jetpack mais on vous laisse découvrir…

light119

INNOVATION

Vous l’aurez compris, la force de Citymapper est de fournir un outil complet et intelligent. L’app gère parfaitement toutes les infos fournies sur la ville, et arrive à les ressortir d’une façon intelligible, compréhensible. Grâce à elle, on peut à peu près tout savoir sur son trajet, qu’on soit en vélo, en voiture ou en métro. Bon on sait, c’est pénible de ne plus avoir d’excuses pour arriver en retard au bureau, mais il faut reconnaître que c’est chouette de pouvoir voyager en toute sérénité, dans sa propre ville ou à l’étranger !

airplane14

DÉVELOPPEMENT

Citymapper joue sur plusieurs tableaux et différents enjeux sont présents. Tout d’abord l’app semble chercher à agrandir son public en demandant régulièrement à ses utilisateurs quelle nouvelle ville ajouter, et pourquoi les intégrer. Ensuite, Citymapper fonctionne beaucoup sur le modèle du test and learn, ils ont par exemple été dans les premiers à essayer les embedded tweets au sein de leur app pour tenir les utilisateurs informés de l’état des réseaux via les comptes twitter des compagnies de transports en commun (ami français ne cherche pas, ce n’est pas encore possible chez nous). Enfin, les développeurs de l’appli ont le souci du détail et poussent la précision encore plus loin. Exemple : à Paris, lorsque vous demandez à l’app de vous trouver un trajet en métro, vous pourrez dorénavant renseigner s’il faut se mettre à l’avant, au milieu ou à l’arrière de la rame afin d’optimiser sa sortie de la station ou son changement ligne, pour ainsi le proposer aux autres utilisateurs qui feront le même trajet que vous.

SCORING

Mobile Friendly
Simplicité
Rapidité
Clarté

Avec autant d’informations et de fonctionnalités, on aurait été en droit de croire que l’application n’est pas ce qu’il y a de plus mobile friendly et pourtant… Savamment organisée, l’app est très agréable d’utilisation.

Innovation
Nouveauté 25%
Effet Waouh 50%
Persistence 20%

Sans réelles nouveautés technologiques Citymapper tire sa force dans la maîtrise quasi parfaite des outils existants, ce qui n’est pas le cas de toutes les applications. On parlera plus ici d’une innovation incrémentale nous permettant d’améliorer notre quotidien ou nos déplacements dans les plus grandes villes du monde.

Business
Rétention 71%
Durée de session 60%
Disruption 66%

Le business model de Citymapper repose sur le fait d’avoir tout ce qui concerne le secteur du transport urbain dans la poche, regroupé, centralisé au même endroit. Et cela constitue… Roulement de tambours… De la DATA et pas n’importe laquelle, toute celle concernant les trajets des utilisateurs de l’appli (heure de départ, d’arrivée, temps, moyen de transport préféré, etc). Et croyez-nous, cela fait beaucoup de données. Maintenant, il ne reste plus qu’à transformer cette DATA, ce BIG DATA, en SMART DATA, c’est à dire, ayant un réel intérêt à la fois pour les villes, pour les sociétés de transports, et bien d’autres encore.

FICHE TECHNIQUE DU TEST

Éditeur :

Citymapper Limited

Date de lancement :

2011

Version testée :

5.7, Apple App Store

Stores disponibles :

Prix :

Gratuit

Showing 2 comments
  • Valentin
    Répondre

    Bonjour,
    Connaissez vous le business model de Citymapper ?

    • Maximilien Rufin
      Répondre

      Bonjour Valentin,

      Citymapper est un peu « secret » sur son business model.

      Cependant selon nous, voici comment cela fonctionne :
      – Dans un premier temps, CityMapper lève des fonds (40 millions de dollars levés en début d’année et compte refaire un tour courant 2016) ;
      – Ensuite, CityMapper récolte principalement des données (heures de pointes, temps d’attente, pannes, temps de trajets, etc), cela lui permettant également d’améliorer son algorithme, son API et même de se développer dans des pays moins avancés (l’appli se base depuis ses débuts sur de la data open source, d’où les grandes villes au départ, dans les pays en voie de développement, il faut créer cette data) ;
      – Enfin, cette donnée analysée, triée et donc facilement compréhensible est revendue (aux municipalités, sociétés de transports, etc).

      Ah et dernière info, CityMapper est valorisé à 350 millions de dollars à l’heure actuelle.

      J’espère avoir répondu à votre question 🙂

      Si vous voulez en savoir plus, sur les activités de Citymapper, je vous conseille cet excellent article (en anglais) : http://techcrunch.com/2016/01/20/urban-transport-app-citymapper-snags-40m-from-index-benchmark-yuri-milner-others/?ncid=rss&utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=sfgplus&sr_share=googleplus&%3Fncid=sfgplus

      Maximilien

Laisser un commentaire