duolingo_logo
Maîtriser une langue étrangère n’est pas facile. Et pourtant lorsqu’on connaît quelque mots dans la langue du pays qu’on visite tout paraît plus simple. Surtout si l’anglais n’est pas une option. Maintenant que vous êtes convaincu des bienfaits d’apprendre (au moins un peu) la langue du pays que vous vous apprêtez à visiter, un vaste choix s’offre à vous : le livre, les cours audio, le prof à domicile… Et il y a bien entendu un vaste choix également en terme d’application mobile. Aujourd’hui nous allons vous parler de Duolingo, l’application référente du domaine (Serge, Google a investi 45 millions de dollars américains dedans).

COMMENT CA MARCHE

Duolingo fonctionne par leçons que l’on charge en étant connecté à internet. Elles sont ensuite accessibles à tout moment. Chaque leçon dure environ 5 à 7 minutes, un format adapté pour des personnes ne souhaitant pas se consacrer pleinement à l’apprentissage d’une langue mais qui aimeraient bien apprendre quelques mots quand même.
Là où Duolingo se démarque des autres solutions pour apprendre une langue étrangère est qu’au sein de l’application vous pratiquez la langue de toutes les manières possibles : la lecture, l’écriture, l’écoute et même la prononciation. C’est l’avantage concurrentiel du mobile : il y a un micro intégré. Rassurez-vous : la petite voix ne s’énerve pas quand vous écorchez sauvagement la prononciation de sa langue natale.
day6

ON A AIME

L’accessibilité

Duolingo facilite énormément la tâche à l’utilisateur. Premièrement au niveau de la difficulté : quand on est complètement novice les premiers exercices sont faciles et de ce fait on ne ressent pas la difficulté immédiatement. Ce qui ne décourage pas et donne envie de revenir « tout rafler », si on puis dire =)
Ensuite on a le droit à notre rappel quotidien, par notification push ou par mail. La clé quand on essaye de devenir bon dans quelque chose : est la régularité (Mme Dupond notre prof d’histoire-géo de 5e nous l’a assez répété comme ça). Duolingo nous aide à améliorer notre régularité. Même si c’est à son avantage (car cela boost la rétention) cela ne l’aide pas tant que ça étant donné que son business model ne repose pas seulement sur la publicité.
Le business model
Duolingo vendent de la traduction! D’où la dernière phrase : ce ne sont pas les utilisateurs qui apprennent une langue qui ont le plus de valeur aux yeux de l’application. Ils proposent de la publicité à la fin de chaque session de cours mais au final ce sont les utilisateurs qui sont plus avancé dans leur connaissance de la langue qui aident l’application à traduire des textes.
lightning47

LE CÔTE OBSCUR

Pas assez de pratique verbale

Au final le plus important est de savoir dire quelques mots, seulement l’oral ne représente qu’une toute petite partie des leçons proposées par Duolingo. Alors certes ça serait un peu bizarre pour les autres passagers du bus/métro/tram de vous entendre parler à votre téléphone dans un tchèque balbutiant, mais ne peut-on pas trouver une alternative ? Actuellement ce sont plus ou moins 3/4 d’exercices de lecture/écriture et 1/4 d’exercices à l’oral. On admet que savoir lire -les menus au restaurant- peut s’avérer utile, après si vous aimez le langage des signes tant mieux pour vous.

airplane14

VERDICT

 

Si vous souhaitez apprendre une langue étrangère Duolingo est une bonne application qui vous aidera à mettre le pied à l’étrier. Cela ne vous dispense pas pour autant des autres moyens d’apprendre comme les livres, les films en version originale, les cours audio, les cours particuliers… Duolingo est aussi bien car l’application vous fait faire des tests de vérification des connaissances afin de ne pas avancer trop vite et de confirmer vos acquis. Habile pour ne pas mettre la charrue avant les bœufs.

 

FICHE TECHNIQUE DU TEST

Éditeur :

Duolingo

Date de lancement :

2012

Version testée :

Android 3.36.0

Stores disponibles :

Prix :

Gratuit

Poids :

46 Mo

Besoin d’internet :

Non

Ca peut vous intéresser

Laisser un commentaire