happn

Dans la continuité des applications à avoir en cas de solitude extrême, en voici une qui permet de rencontrer des humains (si les humains ça vous broute on a testé une application pour adopter un animal de compagnie le mois dernier) : Happn

Le concept de cette appli made in France est de permettre d’avoir une 2e chance de revoir cette personne qui vous a fait fondre dans la rue il y a 5 minutes. Romantique, pratique, française, que voulez-vous de plus ? Cela nous est arrivé à tous, cet échange de regard avec une personne complètement inconnue et vous sentez une intensité, un petit « hop » en votre fort intérieur qui vous porte l’espace d’un instant. S’en suit le généralement un manque de détermination, d’audace, d’initiative en soit… « j’étais pressé ». Pas pressé de trouver l’amour en tout cas. Heureusement, qu’il y a cette application de rencontre.

SCORE GLOBAL

happn_cover

TEST

flag22

PROBLÉMATIQUE

Happn se définie elle-même comme étant “L’appli qui aime le hasard et qui rebooste la chance !”. Il est vrai que retomber sur la belle inconnue a peu de chance de se reproduire. Nombreux sont ceux qui se sont arraché les cheveux, rongé les ongles, cogné la tête contre le mur à force de penser à ce qu’ils n’ont pas fait pour saisir l’opportunité qui se présentait à eux. Happn permet de retrouver la fameuse belle inconnue croisée plus tôt au supermarché. Vous savez celle qui vous dévisageait non pas parce que vous aviez pris le dernier Kinder Bueno, mais bien à cause de votre corps de rêve.
day6

FONCTIONNEMENT

D’entré de jeu le principe de retrouver la belle inconnue est intriguant. Tout le monde a été confronté à ce problème tordu de célibataire : Est-ce qu’elle me regarde car elle me trouve à son goût ou est-ce vraiment pour ce fichu Kinder Bueno ?

Comment lui faire comprendre qu’elle me plaît discrètement ? Et comment la revoir autrement qu’en attendant au rayon biscuits pour les cinq semaines à venir ?

Happn s’appuie sur quelques fonctionnalités qui ont marqué le succès de Tinder : le Facebook connect, le format du profil est assez similaire (quelques photos et une brève description), la géolocalisation (bien qu’un peu différente car vous ne réglez pas le rayon de détection) et la mise en relation s’il y a attirance mutuelle.

Happn est différent des autres applications de rencontres car la recherche est “physique”. En effet il faut se déplacer physiquement avec son téléphone (avec le GPS activé) pour commencer à voir apparaître des profils. Il est indiqué combien de fois vous croisez la personne, quand et où vous l’avez croisé.

lightning47

POINTS D’AMÉLIORATION

De bonne facture, la découverte d’autres profils a sa particularité. L’application affiche les personnes croisées de façon chronologique à raison de deux profils par ligne. D’une part on est obligé de cliquer sur un profil pour déterminer si la personne nous plaît (le mode trombinoscope fait que chaque photo prend un quart de l’écran), d’autre part on ne reconnaît pas la belle inconnue. Elle s’est évanouie, évaporée… adieu nos espoirs de la recroiser.

airplane14

CONCLUSION

Comme beaucoup d’applications Happn n’est fun que si un grand nombre de personnes l’utilisent également. Ce qui commence à être le cas : lancée en Janvier 2014, l’application recense plus de 750 000 utilisateurs mensuels. Déjà présente à Londres et New York, elle se développe à l’international : dans des grandes villes d’Asie et en Europe de l’Est. Impressionnant et cocorico !
Mais le problème reste que la belle gosse du supermarché qui nous intéressait n’y est pas. Ce qui la fout mal car c’est ce que l’application dit d’elle même… « Retrouvez qui vous croisez ». Et ça ne se vérifie pas. Promesse non-tenue. Mais qui sait, à force de grossir et de devenir populaire peut-être que notre accro des Kinder Bueno téléchargera l’application.

NOTES

Mobile Friendly
Simplicité 78%
Rapidité 63%
Clarté 100%

Ne disposant que de trois types de pages et pas de fonction recherche l’application est facile à comprendre. La seule chose qui n’est pas mobile friendly est sa consommation élevée d’internet et de la nécessité d’avoir le GPS d’activé (qui lui s’occupe soigneusement de votre batterie). Autrement, chapeau bas : faire une application de rencontre aussi simple n’est pas donné à tout le monde.

Innovation
Nouveauté 25%
Effet Waouh 60%
Persistence 100%

L’innovation d’Happn provient du mode de découverte des autres membres. Ne pas pouvoir régler le périmètre d’action limite la découverte d’autres membres et obligent les utilisateurs à sortir de chez eux. Cela permet par la même occasion de limiter le nombre de faux profils.

Business
Rétention 100%
Durée de session 60%
Disruption 33%

Happn suit le modèle si populaire du freemium avec une difficulté à proposer une vrai valeur ajoutée pour la partie payante. Il est possible d’acheter des charmes qui permettent ensuite d’envoyer une notification à un autre utilisateur. Nous on aurait plutôt renommé la fonctionnalité « appel au secours ». Peut-être que prendre exemple sur OkCupid à ce niveau pourrait aider.

Du native advertising est prévu pour 2016

FICHE TECHNIQUE DU TEST

Éditeur :

Happn

Date de lancement :

2014

Version testée :

18.3.1, Google Play Store

Stores disponibles :

Apple App store – Google Play Store – Windows Phone store

Prix :

Gratuit

Laisser un commentaire