Lark_logo

Connaissez-vous les Bots? Eux vous connaissent très bien…C’est d’ailleurs pour ça qu’ils ont été créés…Un Bot c’est une machine qui vous textote    et plus vous échangez avec plus elle devient intelligente et proche de vous. Non cet article ne concerne pas Skynet. Comme tout outil, les Bots dépendent de comment ils sont utilisés. Aujourd’hui on vous présente Lark, un Bot qui vous veut du bien.

SCORE GLOBAL

SCREENSHOTS

LA PROMESSE

PROBLEMATIQUE

Chez les Mobiletroopers on s’y connait un peu en mobile et en santé connectée. Au même titre que « Big Data », « Santé connectée » est une appellation fourre tout. Pour faire simple, le Graal de la santé connectée c’est d’anticiper la maladie (voir la mort) grâce à différentes technologies et surtout grâce à la volonté des malades/patients. Humm… on éviterait donc à des malades d’être malade avant même qu’ils le soient si et seulement si ils veulent lutter corps et âmes contre la maladie? Lutter contre une maladie imaginaire ça ressemble drôlement au fait d’être hypocondriaque non? Ceci étant dit on peut vous assurer que toutes les entreprises de santé connectée se focalisent en ce moment sur le fait d’obtenir la volonté du patient pour qu’il utilise leurs services.

REPONSE

Alors comment fait-on pour motiver quelqu’un à se prendre en main grâce à une app ? Principalement grâce à une bonne expérience utilisateur ce que propose notre app du jour. Lark c’est une app bien-être/santé qui permet de suivre le nombre de pas effectués, la distance parcourue etc. et qui propose des offres payantes pour suivre un programme de perte de poids, de suivi de l’hypertension ou du diabète. Pour vous aider à veiller à votre santé l’équipe Lark s’est appliquée à simplifier l’app grâce une interface similaire à une conversation sms (tout le monde sait écrire des sms) à intriguer l’utilisateur en créant un dialogue homme <> machine (ce qui pousse à revenir sur l’app) et enfin à donner du sens aux données (former en proposant du contenu utile, encourager, créer des rappels…).

NOTRE AVIS

Les Bots et le fait de simplifier au maximum l’expérience utilisateur nous donnent beaucoup d’espoir. Lark est un bon exemple d’une stratégie qui remet au centre l’utilisateur et non pas les données récupérées. La santé est un enjeu personnel et collectif et des outils comme Lark sont une aide précieuse pour démocratiser la santé connectée.

BILAN

Lark fait partie des 10 meilleures app sélectionnées par Apple pour 2015 car elle rend accessible aux plus technophobes d’entre nous un service de suivi de santé efficace. Efficace dans le sens qu’elle fait naître chez nous la volonté de se prendre en main. Le fait de lier des objets connectés ou d’ajouter une véritable intelligence artificielle (exemple ici) pour pousser l’interaction encore plus loin sont des idées qui trottent forcément dans les têtes de l’équipe Lark.

RECOMMANDATIONS

MOBILE FRIENDLY:

Simplicité 89%
Rapidité 100%
Clarté 87%

L’app idéale avec laquelle on se laisse guider pour suivre son activité et sa santé sans jamais se perdre à cause de commandes pas assez claires ou introuvables.

INNOVATION:

Nouveauté 75%
Effet waouh 80%
Persistence 100%

C’est récent, très sympa à utiliser, ça répond aux besoins de l’utilisateur et on se retrouve à passer un temps conséquent sur l’app. Une vraie innovation qui change le quotidien pour les personnes intéressées!

DEVELOPPEMENT/STRATEGIE:

Rétention 100%
Durée de session 60%
Disruption 100%

Grâce à leur version gratuite l’équipe Lark nous montre qu’elle propose une app de très bonne qualité (Note de 4,5 sur l’App Store). Pour aller plus loin une offre à 19,99€ permet à l’utilisateur de se faire coacher à distance pour perdre du poids. Pour aller encore plus loin Lark vend des solutions aux entreprises (des mutuelles ou cliniques par exemple) pour organiser un suivi d’hypertension, du stress ou du diabète. L’offre semble donc bien rodée.

FICHE TECHNIQUE

Éditeur :

Date de lancement :

Version testée :

Liens de téléchargement :

Prix :

Poids de l’app :

Besoin d’internet :

2015

iOS – Android

Gratuit (option abonnements payants)

13,5 Mo

Mode offline et online

Ca peut vous intéresser

Laisser un commentaire