Plume air report logo

Aaaaah la Cop21! Chez Mobiletroopers on a pas mal d’espoir pour que cet événement motive beaucoup de personnes à ne plus considérer la préservation de l’environnement comme une mode mais bien comme une responsabilité ancrée dans nos quotidiens. La semaine dernière on a testé 90jours, l’application pour changer nos habitudes polluantes en nous mettant au défi. Plume, le test du jour, on va découvrir un moyen de veiller sur votre santé et celle de vos proches en connaissant mieux votre environnement et les effets de la pollution. On vous prévient, il se peut que vous preniez peur…

SCORE GLOBAL

SCREENSHOTS

TEST

glasses42

PROBLÉMATIQUE

Pour certains chanceux, cet hiver sera l’occasion d’aller se ressourcer en montagne. Les sensations extrêmes, les raclettes, le soleil, des gamelles…le fun quoi. En particulier pour les Parisiens, les vacances au ski sont aussi l’occasion de se faire un shoot de bon air frais. Et oui, on ne réfléchit pas quand on respire mais un fois dans un environnement plus sain on se rend tout de suite compte qu’on respire mieux. Chez les MT on vient pour la plupart de la province (non on ne dormait pas dans la paille avant d’arriver sur Paname) et ça fait maintenant quelques années qu’on y vit. Alors oui on est tombé amoureux de Paris mais disons que notre magnifique bien-aimée pue un peu de la gueule. La qualité de l’air parisien est vraiment différente et au bout de trois ans on est convaincu que l’on tousse plus et qu’on a plus de mal à respirer qu’auparavant. Pour avoir résidé dans des villes comme Pékin ou Shanghai on vous garantie qu’on ressent vite une gène pour respirer.

cogwheel37

SOLUTION

Alors que faire quand on sait que l’on respire mal à cause de la pollution ambiante ? En Chine on utilise des masques filtrants car les niveaux de pollution atteigne des records (vidéo explicative) et on y parle même d’Airpocalypse. A Paris, lors des pics de pollution l’Etat préconise la circulation d’un véhicule sur deux. Mais à notre échelle que peut-on faire? Vous nous direz « moi je peux rien y faire si c’est pollué à Paris, je prends pas la voiture, je tri mes déchets et en plus je fume donc ça changera rien » et vous avez des arguments qui tiennent presque la route si vous ne vous occupez que de vous. Comme indiqué dans un article de l’Usine Digitale, l’un des créateur de Plume Labs report n’a pas commencé le projet de « météo de la pollution » pour lui mais bien pour son enfant car il venait tout juste de devenir Papa. Alors ce projet de « météo de la pollution » ça nous aide en quoi? Comme indiqué sur le site, le but de Plume est de connaître précisément et en temps réel les taux de pollution dans votre ville. Ces données chiffrées viennent aussi avec des conseils pour savoir si c’est le bon ou non moment d’aller faire du sport et donc avoir une plus grande demande en oxygène ou bien de promener bébé sans prendre de risques (quizz bébé vs pollution). Plume est donc la solution pour être efficacement informé et anticipé tout risque de pollution. Anticiper c’est comprendre, éviter les risques et donc mieux respirer. Pour changer le monde et réduire la pollution c’est plutôt du côté de la Cop21 qu’il faut regarder ????.

Test vidéo

light119

INNOVATION

Pour les MT une application parfaite permet de profiter entièrement de tout les services faisant partie d’une solution/site sur mobile. On est convaincu que ça viendra avec une mise à jour mais on ne peut pas voir dans l’app Plume si notre quartier est plus pollué que celui du voisin pour l’instant. Seulement si Paris ou d’autres villes dans leur intégralité sont polluées on non et à quel niveau. Plume est plutôt joliment designée et très simple à utiliser. Toutes les icônes sont très compréhensibles et l’app marche impeccablement. La vraie valeur ajoutée de l’app est le « Plume index » qui vous indique en permanence avec différents niveaux si votre ville est très polluée en fonction aussi de la moyenne annuelle différente selon les villes. Un système de notification est aussi de la partie tout comme l’app Apple watch.

On félicite d’ailleurs Plume Labs qui tire pleinement partie de l’open data en récoltant de part le monde des données brut pour les retranscrire simplement pour le grand public et ce qui fait et fera le succès de se projet. A méditer pour d’autres projets.

airplane14

DÉVELOPPEMENT / STRATÉGIE

Pour la Cop21, l’équipe Plume Labs a mis en ligne une carte détaillée de l’état de pollution de chaque quartier de Paris. Cette fonctionnalité est selon nous a intégrer dans l’app pour pouvoir décider à quel endroit aller faire un jogging ou promener bébé. En écrivant cet article nous nous sommes rendu compte que savoir que la ville est polluée pouvait être démoralisant. En connaissant les quartiers les moins affectés on peut décider d’aller dans tel parc ou terrasse plutôt qu’un autre.

L’équipe Plume Labs a présenté récemment la prochaine étape du projet qui est la sortie d’un objet connecté de détection de pollution pour améliorer encore la précision des données récoltées et impliquer encore un peut plus le grand public en lui proposant de participer au projet afin de placer Plume Labs en tant que leader de la récupération et l’interprétation de données de pollution.

SCORING

Mobile Friendly
Simplicité 80%
Rapidité 100%
Clarté 100%

C’est du tout bon pour l’usage mobile. C’est clair, propre et ça ne lag pas dutout. Le changement d’une ville à l’autre se fait aussi assez rapidement.

Innovation
Nouveauté 75%
Effet Waouh 70%
Persistence 100%

L’innovation vient premièrement de l’utilisation de l’open data puis de la transformation des données brutes en messages compréhensibles par l’utilisateur. Plume est une app d’évangélisation pour changer nos usages/habitudes face à la pollution.

Business
Rétention 100%
Durée de session 40%
Disruption 100%

Côté business et stratégie on voit déjà l’objet connecté faire un tabac. Pour travailler dans le secteur des objets connectés, on peut vous dire qu’un capteur de pollution abordable et fournissant des données en illimités à une solution comme Plume Labs serait un succès. Nombre de groupe d’hôtellerie, de golf, de transport en commun auront besoin de fournir ses données à leurs usagers et c’est là qu’entre en jeu une fournisseur/agrégateur de données comme Plume Labs.

FICHE TECHNIQUE DU TEST

Éditeur :

Plume Labs

Date de lancement :

2015

Version testée :

iOS – Android

Stores disponibles :

Prix :

Gratuit

Laisser un commentaire