logo_Docha_large_background

Créée en 2016, Docha est une start-up grenobloise dans le domaine des casual game sur mobile. A l’issue de notre test (cliquez ici pour le lire), nous avons rencontré Louis Vagogne, co-fondateur de Docha et en charge de la partie commerciale afin de vous proposer un portrait de cette belle pousse française pleine d’avenir !

LE PROJET D’APPLICATION

Elevator’s pitch de Docha

Le premier jeu mobile de devinettes prix.

 

Le nom de l’application mobile, d’où vient-il ?

Le nom m’est venu lors de mon échange universitaire en Chine. Docha est le raccourci de « docha tien » qui veut dire « combien ça coûte » en chinois.

 

A quel(s) problème(s) vous adressez-vous ?

Docha vient résoudre un problème que beaucoup de marques ont : le référentiel prix. Pour les marques il est difficile de se procurer l’information du prix psychologique en fonction du type de personne. Difficile et donc coûteux.

D’un point de vue utilisateur nous nous sommes rendu compte que le top 5 des jeux qui marchent sur mobile dans le monde sont des jeux qui furent à un moment dans leur histoire des jeux télévisés et/ou des jeux de sociétés. Et justement il manquait un jeu dans ce top : celui du juste prix.

 

Pourquoi l’application a-t-elle été lancée ?

Je suis revenu de Chine avec cette idée que les gens ont des idées différentes de combien coûte chaque chose. Une fois arrivé à GEM (Grenoble Ecole de Management) au master entreprenariat j’ai rencontré Mathis, mon associé, qui lui venait de l’Efrai (une école généraliste d’informatique). Après des études dans le développement informatique il était venu obtenir un double diplôme en management à Grenoble.

Quand je lui ai parlé de mon idée il m’a répliqué qu’il avait d’ores et déjà fondé une société d’édition de jeu mobile. Difficile de faire plus parfait. Côté personnalité nous nous sommes bien entendu et depuis on a appris à se connaître.

 

Peux-tu nous donner quelques dates afin qu’on puisse se situer un peu dans le temps ?

– Septembre 2015 – Début de la formation

– Novembre 2015 – Le projet émerge

– Décembre 2015 – Docha se fait incuber dans deux incubateurs : celui de GEM et celui de l’effroi (l’école des fondateurs)

– Juillet 2016 – Création de la société Docha

– 25 Novembre 2016 – Lancement officiel de l’application

 

Qui sont vos utilisateurs ?

Ils ont entre 18-30 ans avec une bonne parité entre homme et femme. A vrai dire on aimerai toucher les femmes car aujourd’hui la plupart des jeux sont fait par des hommes pour des hommes. On a essayé de montrer cela à travers notre code couleur entre autre.

LE COTE MARKETING

Un outil à recommander qui vous a vraiment aidé ?

Ce qui m’a aidé à formuler et à exécuter mon idée ce sont des rencontres. Ça peut paraître bateau mais échanger est de loin ce qui m’a le plus aidé dans mon cheminement et la démarche entrepreneuriale.

Après d’un point de vue terre à terre, j’ai adoré Hubspot. Quand j’étais commercial je l’ai utilisé au sein de Groupon et de Doctolib. C’est un très bon outil, très addictif dans un quotidien de sales.

Après actuellement on utilise Amplitude, un outil de tracking plus développé que Google Analytics pour suivre le comportement de nos utilisateurs au sein de notre application.

 

Quels sont vos objectifs d’acquisition moyen et long terme ?

A l’issu du premier mois nous souhaitons avoir 1 000 utilisateurs actifs et autour des 15 000 la première année. En terme de fréquence d’utilisation nous raisonnons sur une base d’une session par semaine.

 

Quel type d’acquisition faîtes-vous ? Vous êtes plutôt pub ou RP ?

Nous ne croyons pas en l’acquisition payante durable. Facebook ads nécessite beaucoup de budget, je ne préconise pas d’utiliser ce réseau social. D’autant qu’ils s’excusent régulièrement de mal mesurer l’impact de leurs formats publicitaires. Les jeux les plus connus balancent énormément d’argent dans la publicité en ligne. On parle de millions lors de phases de lancement. Nous n’avons pas leur budget. Notre ambition est donc d’optimiser au maximum le bouche à oreille. Pour cela il faut avoir un beau produit dès la sortie et il faut que l’utilisateur apprécie Docha et ce dès la première utilisation.

Nous nous efforçons également d’aller toucher les influenceurs nottament les joueurs d’application mobile ou les testeurs d’applications. Des youtubeurs entre autres. Nous creusant également Snapchat comme source d’acquisition et d’engagement. Et puis un peu de street marketing très ciblé.

 

Comment abordez-vous la rétention ? Via l’email ? Push in app ?

On ne va pas trop miser sur l’email. Sans oublier ce canal on a décidé de ne pas trop le prioriser. Car le mail a ce côté un peu formel, qui ne va pas très bien avec le jeu.

On va faire du push notification. On est sur un format de duel donc utiliser cela pour envoyer nos pushs. Et faire du push événementiel sur des périodes définies avec des cadeaux et autres.

On se base sur le fonctionnement en vente privée. Le concept de savoir qu’il va se passer quelque chose tous les matins créé une forte rétention. Nous comptons nous en inspirer.

LE COTE BUSINESS

Comment gagnez-vous de l’argent ? Qui est votre cible ?

L’application est gratuite pour l’utilisateur.

Ensuite les marques qui souhaitent avoir de la visibilité et qui proposent leurs produits au sein de l’application mobile ne sont pas facturées. Typiquement nous souhaitons que des startups dans les objets connectés et autres produits innovants proposent leurs produits au sein de Docha. Nous souhaitons ainsi faire participer notre audience à la création d’innovations.

En terme de services premium il y a deux possibilités :

– Une mise en avant directement de ces fameuses surprises avec des campagnes cadeau

– Et il y a la mise à disposition des données de vote sur les prix de manière anonyme

 

Qui sont vos concurrents ? Directs et indirects

Concurrents directs

Les jeux mobiles en règle générale. Surtout la catégorie du casual game comme Quiz Up (une application mobile que nous avons déjà testé), Logo Quiz, Song Pop, Word With Friends (Scrabble), Fight List (le petit BAC revisité)…

 

Indirects

Les applications de client mystère comme Mobeye ou encore Click and Walk (une autre application mobile déjà testée par les Mobile Troopers). Elles sont concurrentes car elles apportent une connaissance client aux marques.

 

 

Comment vous démarquez-vous ?

On essaye d’être cohérent dans les cadeaux qu’on offre à nos utilisateurs en leur offrant uniquement les produits pour lesquels ils votent.

L’autre promesse est de ne jamais faire de publicité non désirée. Si on met de la pub sur Docha ce sera avec le consentement de l’utilisateur.

DEVELOPPEMENT

Quelle est la suite des événements ? Votre gros chantier en cours ? Qu’attendre de vous prochainement ? #teaser

Sur le produit il y aura pas mal de mises à jour très prochainement. Là on a fait une application mobile minimale. Elle marche très bien mais on a encore pleins d’idées en stock.

L’autre gros sujet dépend des performances commerciales et utilisateurs puisqu’on envisage une levée de fond. La question de comment nous pouvons apporter des solutions à nos partenaires sera au centre des débats.

 

Quel est le meilleur moyen de vous contacter ? Twitter ? Votre site internet ?

Via le site internet : docha.fr

Ca peut vous intéresser

Laisser un commentaire